La gourmandise

Publié le par Puyfolaise85

 

 

livrelagourmandise.jpg

 

Vous l'aurez sans doute compris la cuisine est importante pour moi. Malgrè la place qu'à pris internet, je reste fidèle à mes livres qui  sont toujours une bonne source d'inspiration. Je vous ferais donc de temps en temps des articles afin de partager sur la littérature gastronomique.

Pour cette fois, il s'agit de : La Gourmandise par Philippe Jost.

Un ouvrage à savourer comme un roman.

D'ailleurs pour vous mettre en appétit, voici le résumé :

 

Ce florilège gourmand célèbre tous les plaisirs de la table et vous propose un extraordinaire voyage à travers l'histoire culinaire de l'humanité. Vous y trouverez les grands textes mythiques de la littérature gastronomique avec, de l'Antiquité à la Renaissance des chefs-d'oeuvre comme les festins du Satiricon, Lucullus dîne chez Luculus, les Aphorismes de Salerne, les Gastrolâtres de François Rabelais ou La Salade, long et étonnant poème de Ronsard.

Du XVIIè au XIXè siècle, découvrez, parmi tant d'autres, le Diner sur la lune de Cyrano de Bergerac, la table de Louis XIV vue par Saint-Simon, le suice de Vatel raconté par la marquise de Sévigné, le surprenant Rôti-cochon, anonyme du XVIIè siècle, Le Souper de Casanova, L'art d'accomoder les bébés de Jonathan Swift, La collation du dimanche de Jean-Jacques Rousseau, la formidable Biographie des auteurs morts de faim ou le repas de Boule de Suif. Enfin, notre siècle est représenté par Manger c'est voter de Curnonsky, la brasserie de l'an 2052 vue par Barjavel, le Dîner de Babette de Karen Blixen ou le repas de noces de Bérurier par San-Antonio, pour ne citer que ceux-là.

 

Et comme je suis sympa, voici pour vous en bonus un extrait :

 

Meilleure de toutes les méthodes pour composer l'excellent chocolat.

Le chocolat est une manière de pâte solide composée de différents ingrédients dont le principal est le cacao, laquelle détrempée avec une liqueur fait un breuvage fort agréable au goût et très utile à la santé. Voici le dénombrement et la dose des drogues qu'on emploie pour cette composition :

Sept cents amandes de cacao.

Une livre** et demie de sucre.

Deux onces** de cannelle.

Quatorze grains de poivre du Mexique(1), appelé chile ou pimiento.

Demi-once de clous de girofle.

Trois gousses de vanille, ou en sa place deux onces d'anis.

Le gros d'une noisette d'achiote (2).

Quelques-uns y mettent un peu d'eau de fleur d'oranger, un grain** de musc ou d'ambre gris ou de la poudre de scolopendre (3).

De ces choses Colmenero en bannit les clous de girofle, le musc, l'ambre et les eaux de senteur, et il y ajoute les noisettes et la poudre de roses d'Alexandrie.

 

Philippe-Sylvestre Dufour, Traités nouveaux

et curieux du café, du thé et du chocolat, 1685

 

(1) : Piment

(2) : Arbre semblable à l'oranger.

(3) : Fougère à feuilles en fer de lance utilisée pour ses vertus médicinales.

(4) : Antoine Colmenero de Ledsma, médecin et chirurgien de la ville d'Ecya en Andalousie, est l'auteur d'un traité sur le chocolat, Du chocolat, discours curieux (1631), qui fut traduit de l'espagnol au français en 1643.

 

** Livre ancienne : 489 grammes, équivalent à 16 onces de 30,59 grammes.

** Once : dans l'Antiquité, douzième partie de la livre romaine, soit 28 grammes. Ensuite, seizième partie de la livre ancienne. L'once de France valait 30,59 grammes.

** Livre romaine : 325 grammes, équivalent à 12 onces de 28 grammes.

** Grain : 5,31 centigrammes.

 

J'espère vous avoir donné envie. N'hésitez pas à me l'écrire.

Publié dans Les livres

Commenter cet article

JULIA T 11/05/2012 03:19


Bonjour! en effet tu me donne envie de lire ce livre très complet qui doit se lire comme un roman! tu le présente très bien! merci de ton partage dans la communauté Les livres de cuisine qu'on
aime. bonne journée.JULIA

Puyfolaise85 11/05/2012 09:30



Un vrai plaisir de partager. Et pleins d'autres ouvrages à venir.


Bonne journée à toi. Martine.