Les Epesses, commune en Vendée.

Publié le par Puyfolaise85

Parce que j'aime la Vendée même si je n'y suis pas originaire, j'ai envie de vous faire découvrir ce beau département.
Je commence par une commune qui me tient à coeur, pas seulement parce que j'y habite. Il s'agit de la commune des Epesses. Plus connue pour être la ville du Puy du fou, cette commune a une belle histoire que je vous propose de découvrir à travers cet article.
Bonne visite !!!!!!!!!

La naissance des Epesses :

 

Dès 884, on retrouve dans certains textes, l'existence d'une église Santa Maria de SPISIS, mot latin signifiant "Epines" (fourrés) d'ou par analogie le nom de LES EPESSES, et de ses habitants les Spicéens.

Cette première église construite à l'emplacement de la nef centrale de l'église actuelle, était propriété de l'abbaye bénédictine de VEZELAY.

En 1050, un prieuré dépendant toujours de ces mêmes bénédictins de Vézelay, est fondé au lieu dit BELLEVUE - chemin du Priouté, dans le haut bourg des Epesses.

L'influence du Puy du Fou
L'histoire et l'évolution de la cité sont fortement liées au château du Puy du Fou, situé sur la commune des Epesses, terre d'accueil du spectacle cinéscénique mondialement connu.

A quelques centaines de mètres de l'actuel château Renaissance, les vestiges d'un premier château fort médiéval sont toujours bien visibles.
Source photo : Wikipédia.

Très vite, il se forme au XII et XIII ème siècles, à proximité de ce château, une agglomération appelée Bourg-Bérard, composée de laboureurs, d'artisans, ainsi que de serviteurs et soldats du château.

Mais par la suite, les Seigneurs du Puy du Fou voulurent éloigner cette population et firent construire (vers l'an 1400), à l'emplacement de l'actuelle cité des Epesses, près de la chapelle Saint Jean et de l'église paroissiale en partie existante, un grand nombre d'habitations, pour y loger les habitants de Bourg-Berard.

Après la destruction du château médiéval par les troupes anglaises pendant la guerre de Cent Ans, vint la construction de l'actuel château Renaissance, ainsi que de l'agrandisse- ment de l'église des Epesses
(1600-1620).
La cour du Château
Source photo : Wikipédia.
La Révolution
Nous en sommes à la période révolutionnaire qui comme partout dans le bocage, connut exactions, pillages, massacres surtout en 1793/1794 avec le déferlement des colonnes infernales de Turreau. Le 26 janvier 1793 une colonne vint spécialement de CHOLET pour "révolutionner" la commune des Epesses.

Faits marquants :

- Le château fut incendié cette année là, et seule l'aile gauche fut épargnée par le feu. L'église des Epesses ayant été déclarée Bien National (elle servait d'entrepôt )est restée intacte.
- Un des derniers combats des guerres de Vendée eut lieu dans les bois entre Les Epesses et le Puy du Fou, et tourne à l'avantage des Vendéens ; c'était en novembre 1799.
- Un prêtre réfractaire l'abbé Chapelain qui se cachait dans un arbre creux fut découvert et exécuté par des révolutionnaires. Un vitrail de l'église de Saint Hilaire de Mortagne rappelle le souvenir de ce prêtre martyr.
Le développement économique
A partir de 1840, de grands travaux furent entrepris pour la création et l'amélioration des routes. C'est à partir de cette date que le tracé des routes actuelles fut établi.Il s'ensuit un développement de l'activité économique et commerciale, surtout vers Cholet. Intense activité du tissage qui se pratiquait dans la plupart des maisons et surtout dans les caves de la rue du Pavé et du Haut Bourg.On y tissait de la toile pour mouchoirs, chemises et les draps (lin et coton) ; le lin étant même cultivé et filé dans les campagnes.

L'activité industrielle est aussi prépondérante à cette époque sur la Sèvre, grâce à l'énergie hydraulique.

L'activité agricole se développe avec l'accès aux foires importantes comme Cholet.

Autre étape marquante : La réalisation de la ligne de chemin de fer en 1914. La ligne fut inaugurée quelques jours seulement avant la grande guerre de 14/18.

Malgré les guerres successives, en particulier la première guerre mondiale si cruelle pour Les Epesses - 110 inscrits au monument aux morts, l'activité industrielle, agricole, artisanale s'est développée depuis la seconde guerre mondiale.

Et maintenant, un nouvel atout par l'activité touristique. Nous abordons ainsi une nouvelle étape dans l'histoire de la cité avec le spectacle cinéscénique du Puy du Fou et le Grand Parc. Il faut avoir vu le spectacle de nuit, véritable chef d'œuvre, à la gloire de ceux qui on fait notre histoire, pour comprendre et apprécier le dynamisme, la ténacité et la rigueur des habitants de la région qui, bien que très attachés à leurs racines savent se tourner résolument vers l'avenir. Audace et Sagesse, telle est la devise de la cité..

L'église paroissiale Notre Dame et sa crypte
L'église paroissiale Notre Dame et sa crypte
Source photo : Site de la mairie des Epesses.

La chapelle Saint Jean
Selon la légende, un évêque de Noirmoutier poursuivi par les Normands (945) avait fait voeu d'une chapelle, qui fut peut-être aussi une généreuse expiation de Renaud du Puy du Fou. Dès 884, certains textes parlent d'une église Santa Maria de Spissis, dépendante de l'abbaye de Vézelay. Des fouilles récentes ont situé l'atelier d'un fondeur de cloches. Ce bâtiment est classé par les Beaux-Arts.

La chapelle de la Colonne
La chapelle de la Colonne
Source photo : site de la mairie des Epesses.
La chapelle de la Colonne
Sur le coté droit, face à la chapelle, un autel construit avec des pierres de calvaires démolis permit de célébrer une messe en plein air après la signature du Concordat (1801).

Pour fêter la proclamation du Dogme de l'Immaculée Conception (1854), il fut organisé un grand feu de joie auprès de cet autel : la décision fut prise d'améliorer l'architecture de la chapelle en la dotant d'une colonne de pierres, surmontée de la statue, pour perpétuer l'événement. Le mardi 13 mars 1951, vers 15h, un ouragan démolit cet ouvrage. La statue brisée en 200 morceaux fut bénévolement réparée par Charles Soulard. Le 15 août 1954, un immense cortège reconduisit la statue au pied de la chapelle. La vierge fut hissée le lendemain.

L'église paroissiale Notre Dame

L'église paroissiale Notre Dame

Tous les historiens s'accordent pour dire que la construction de l’église Notre Dame, bâtie sur l’église primitive date du XVème siècle.

Les maîtres d’œuvre et financiers furent les seigneurs du Puy du Fou. On aperçoit les armoiries aux clés de voûte de chaque travée.

L’église primitive ne comportait qu'une seule nef. Elle avait la forme d’une croix latine. Elle est signalée dès 1103 dans une charte signée du pape Pascal II

Le clocher de style bénédictin date du XVème siècle. Une deuxième période d’aménagement se situe au début du XVIIème siècle après les destructions des guerres de religion.

En 1652, date inscrite sur le mur extérieur, François II du Puy du fou, seigneur puissant et riche décida de restaurer la façade, la décora d'un portail classique à fronton, souvenir du style renaissance.

A l’ntérieur : les vitraux romans de la partie sud sont des témoins plus proches de la première église que la partie nord.

Cette dernière avec ses vitraux flamboyants est sans doute contemporaine des voûtes de granit au XV ème siècle

Un document renseigné sur les divers aspects architecturaux est consultable à l'intérieur de l’église.

Le retable

Le retable :

 

Source photo : Mairie des Epesses.


Une des pièces maitresses de l’église des Epesses est le retable. Pièce unique dans la haute Vendée et classé monument historique, ce retable en marbre, bois et bronze doré, date de la fin du XVIIème siècle. C'est un bel ensemble baroque.

 

La crypte :

 

 Source photo : Mairie des Epesses.

 

La crypte a été aménagée sous le choeur, en forme de croix latine.

Avec ses voutes en caissons, elle devait être l’enfeu de la famille seigneuriale du Puy du Fou.

Cette crypte dont les portes sont cachées dans les boiseries du choeur a de fait renfermé plusieurs cercueils. Des profanations eurent lieu en 1793. On y a retrouvé des restes enfouis face au vitrail.


Le Château du Puy du Fou
Source photo : Wikipédia.

 

Situé aux portes de la Vendée, le château du Puy du Fou a été construit aux XVè. et XVIè. siècles en associant deux matériaux inattendus la brique et le granit. Il a succédé à un autre édifice qui lui faisait face dans le bois au-delà de l'étang où ont été pratiquées des fouilles archéologiques.

Malmené par les siècles, incendié par les colonnes infernales en 1794, le château actuel à été acquis par le Département en 1977. Depuis lors, ce dernier poursuit sa restauration avec les Monuments Historiques. De l'époque de la Renaissance, le monument a conservé, outre une admirable galerie à l'italienne, des éléments architecturaux remarquables comme les péristyles copiés sur les modèles de Fontainebleau, les escaliers voûtés à caissons et la salle dite des Gardes.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/27/Blason_ville_fr_Les_Epesses_%28Vend%C3%A9e%29.svg/200px-Blason_ville_fr_Les_Epesses_%28Vend%C3%A9e%29.svg.png?uselang=fr

 

Blason de la ville des Epesses.

 

Le Château du Puy du Fou sous la neige par Raphaël Toussaint

 

Le château du Puy du Fou sous la neige par Raphaël Toussaint.

Source photo : Wikipédia.

Publié dans La Vendée

Commenter cet article

Kikine 05/08/2012 21:52


Joli présentation de cet ville que je connais pour son parc car nous l'avons fait il y a quelques années déjà et d'ailleurs nous l'avions fait sur 2 jours et avions campé à Pouzauges très jolies
régions !!!


Nous passons à Pouzauges quand nous venons passer quelques jours au bord de la mer car nous avons un terrain à l'Aiguillon sur mer !!


bravo pour cette jolie visite !! bises

Puyfolaise85 06/08/2012 11:59



Tu vas rire, mais j'ai également fait un article sur Pouzauges et recommandé une bonne adresse de resto. Comme quoi les grands esprits se rencontrent.
Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



samar 03/08/2012 02:49


un beau departement merci pour cette petite promenade tres interessante !!


bizz et bonne soiree !!

Puyfolaise85 03/08/2012 18:00



Mais de rien.
Bizzzzzzzzzzzz et bonne soirée à toi aussi.



Fraizy 02/08/2012 22:44


Merci pour ce partage ma belle, j'ai appris plein de choses que je ne connaissais pas. C'est super. Bises et bonne soirée.

Puyfolaise85 02/08/2012 22:51



A toi aussi ma belle, passe une bonne fin de soirée.


Gros bisous.



afaurore 02/08/2012 21:42


merciiii pour cet article très intéressant

Puyfolaise85 02/08/2012 22:29



De rien.


 


BIzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz



Brigitte 02/08/2012 18:07


C'est une magnifique région que j'aimerais découvrir!


Merci pour le partage;)

Puyfolaise85 02/08/2012 22:28



Alors n'hésites pas. Et pour ne rien gâcher la gastronomie est très présente dans la culture vendéenne.


Bises et bonne soirée.